Easy ways to control temperature and humidity in the grow tent

Des moyens simples de contrôler la température et l’humidité dans la tente de culture

Outre la lumière, la température et l'humidité sont des facteurs décisifs cruciaux lorsqu'il s'agit de produire des rendements importants et puissants de cannabis. Créer l'environnement parfait à l'intérieur ne demande pas beaucoup d'efforts, et c'est donc un must absolu, étant donné ses avantages.


Aujourd'hui, nous examinons 3 pratiques qui vous aideront à créer un paradis pour votre plante. Croyez-moi, les têtes montreront une sacrée gratitude après la récolte.


POURQUOI C'EST IMPORTANT?


Pour commencer, un contrôle facile de la température et de l’humidité est de loin le plus grand avantage des cultivateurs en intérieur par rapport à ceux qui préfèrent cultiver dans un jardin. Car c’est le seul moyen d’obtenir systématiquement des rendements de haute qualité dans un laps de temps raisonnable.


Ne pas profiter de cet avantage est donc une folie ! Une culture en intérieur permet essentiellement de créer l’environnement parfait pour la plante et de réduire son stress au minimum.


Si la température et l'humidité sont trop basses, cela affecte négativement le développement de la plante, ce qui se traduit par une taille plus petite et une qualité globale des têtes inférieure. D’un autre côté, une température et une humidité trop élevées rendent l’environnement très favorable aux moisissures et aux champignons.


Plus le climat de croissance de la tente s'éloigne de la température et de l'humidité préférées de la plante, plus les conséquences potentielles sont graves et probables. Maintenir un sweet spot est la clé pour produire des têtes dont vous et vos amis vous souviendrez pour toujours.


COMMENT CONTRÔLER L'HUMIDITÉ ET LA TEMPÉRATURE ?


Tout d’abord, définissons les mesures idéales que vous devriez viser. La température idéale pour le cannabis, selon les producteurs industriels, est de 23 à 26 °C. L'humidité idéale n'est pas constante et dépend du stade de croissance de la plante.

Hygromètre et Thermomètre seront vos meilleurs amis pour le surveiller. Idéalement, vous aimeriez les coller tous les deux sur un mur de la tente de culture.


Mettre en place un système efficace de contrôle de l’humidité et de la température consiste à mettre en œuvre quelques bonnes pratiques et technologies. Il s’agit surtout de bien faire toutes les petites choses. Voici la liste de 3 choses que vous devez faire afin de maintenir les valeurs susmentionnées.

1. AJUSTER LA VITESSE DU VENTILATEUR


S’il est le plus évident de contrôler la température, c’est aussi celui qui a le plus grand impact. Plus tôt, j'ai écrit un guide sur la façon d'organiser un flux d'air efficace dans la tente de culture. Vérifiez-le et vous saurez comment déterminer la taille du ventilateur dont vous avez besoin et où le placer.


Bien que régler la vitesse du ventilateur semble assez simple, cette compétence doit être maîtrisée au fil du temps car elle implique de prendre en considération un principe fondamental de température et d’humidité appelé « humidité relative ».


« L’humidité relative » est le pourcentage d’humidité de l’air par rapport à la quantité d’eau que l’air peut contenir à un moment donné.


Ce principe exploite le fait que l’air plus chaud peut retenir beaucoup plus d’humidité que l’air froid, ce qui signifie que l’humidité dépend directement de la température. L’implication pratique est que l’augmentation de la vitesse du ventilateur réduit l’humidité à mesure que l’air en mouvement assèche l’humidité.

2. CONTRÔLEZ LA DENSITÉ DES PLANTES DANS VOTRE TENTE


Pendant la photosynthèse, les plantes absorbent le dioxyde de carbone et libèrent de l'oxygène dans l'air. Cependant, pendant la nuit, les plantes se comportent de la même manière que les humains. Ils absorbent l'oxygène et rejettent du dioxyde de carbone dans l'air.

Les quantités excessives de dioxyde de carbone dans une tente sont un facteur majeur en matière d’humidité élevée. Les plantes buissonnantes sont les plus grandes productrices de dioxyde de carbone. Ainsi, si vous luttez vraiment contre les températures élevées, n'hésitez pas à tailler les branches les plus robustes.

Si votre tente ressemble à ceci, couper quelques feuilles sera une excellente idée

Cette pratique est particulièrement utile lorsque la plante a commencé à fleurir. Vous pouvez voir où se forment les fleurs et quelles branches n’ont que des feuilles. N'hésitez pas à les supprimer car ils ne contribuent pas du tout au rendement final et à la qualité.

3. UTILISEZ LE DÉSHUMIDIFICATEUR POUR DES RÉSULTATS RAPIDES


Même si une ventilation correctement installée dès le départ est suffisante pour fournir une température et une humidité confortables aux plantes. Certains producteurs ont recours aux unités commerciales, car celles-ci constituent le moyen le plus efficace d'obtenir les chiffres exacts souhaités.


Je dirais qu’ils sont certainement utiles lorsqu’il s’agit de cultiver de gros volumes ou de viser à obtenir des résultats proches de la perfection. Cependant, si vous débutez avec quelques plantes. Un contrôle attentif de la ventilation fera tout aussi bien l’affaire.

Retour au blog